Élections : soutenez le manifeste pour l’habitation durable!

Le climat, le transport et l’aménagement, les pesticides, l’agriculture biologique, la biodiversité et les forêts sont prioritaires pour vous? En cette période électorale, voici deux façons concrètes d’influencer les candidats qui se présentent dans votre circonscription. Vous pouvez les contacter via le site elections.cauzio.org afin de leur faire part de vos attentes en matière de protection et restauration de l’environnement.

D’abord, avisez votre entourage et vos candidates que vous soutenez les 23 priorités en environnement mises de l’avant par 11 organisations environnementales et citoyennes influentes qui ont lancé la campagne de mobilisation Vire au vert. Parmi les priorités envers lesquelles vos candidats devraient s’engager, on retrouve :

  • Plus de transport collectif et de pistes cyclables;
  • Des milieux de vie sains, sécuritaires et verts;
  • La protection des terres agricoles, de la biodiversité et des milieux naturels;
  • Moins de pollution, dont moins de gaz à effet de serre et moins de pesticides.

La multiplication des partis fractionne le vote, ce qui pourrait favoriser les demandes des écologistes et autres groupes d’intérêts dans les comtés où la partie sera serrée. Comme l’explique le site Vire au vert : « Les partis politiques ont besoin de gagner au niveau local, dans un grand nombre de circonscriptions, s’ils veulent former le gouvernement. C’est là où la politique nationale rejoint le local et où vous pouvez faire une différence! »

Surtout, ne sousestimez pas l’influence d’une petite campagne soutenue. Selon la professeure de science politique et experte américaine de la désobéissance civile Erica Chenoweth, « aucune campagne n’a échoué une fois la participation active et soutenue de seulement 3,5 % de la population – et beaucoup d’entre eux ont réussi avec beaucoup moins que cela. Bien sûr, 3,5% de la population demande une mobilisation qui reste importante. »

Le Manifeste d’Écohabitation

Par ailleurs, c’est aussi le temps de faire connaître à vos candidats le Manifeste pour un mouvement vers l’habitation durable, série de mesures pragmatiques et abordables récemment proposée au gouvernement du Québec par Écohabitation. Comme l’explique cet organisme :

« Adoptée par un nombre grandissant de professionnels et de particuliers, l’habitation durable n’est plus un phénomène marginal. Ses bonnes pratiques se propagent, l’offre de matériaux et produits se diversifie, la croissance de son marché est continue. Les gouvernements provinciaux et municipaux commencent à intégrer des règlements et mesures pour favoriser la construction et la rénovation de bâtiments résidentiels durables, mais pour qu’une réelle évolution opère, des orientations plus franches doivent être prises. Le présent manifeste a pour but de donner au gouvernement les balises pour que l’intervention dans ce domaine soit pertinente et efficace. Le Québec doit miser sur l’habitation durable et faire en sorte qu’elle devienne un standard, dans l’intérêt de tous les citoyens mais aussi de l’économie. Écohabitation est prêt à travailler avec le gouvernement pour que la durabilité, la qualité, la performance, la santé et le souci de l’environnement fassent partie intégrante de notre vision commune de l’habitation. »

« Ce manifeste est le fruit de plusieurs années de réflexion. Nous considérons que les mesures qui y sont proposées sont réalistes, pragmatiques et abordables pour le gouvernement du Québec », affirme le directeur d’Écohabitation, Emmanuel Cosgrove.

Les 11 mesures que propose Écohabitation visent à apporter des solutions à des enjeux qui s’inscrivent au niveau individuel qu’à l’échelle provinciale et globale :

  1. La réalisation d’analyses de cycle de vie adaptées au contexte québécois pour orienter le choix des matériaux de construction;
  2. La réduction de l’étalement urbain et des coûts financiers et environnementaux associés;
  3. La facilitation du développement des unités d’habitation accessoires;
  4. La taxation des déchets non recyclables et non valorisables du secteur Construction Rénovation Démolition (CRD) sur le cycle de vie des bâtiments pour en réduire la quantité;
  5. L’attribution d’un budget provenant du Fonds vert pour le programme Financement innovateur pour des municipalités efficaces (FIME), afin d’encourager les travaux de rénovation écoénergétique avec de longues périodes de retour sur investissement;
  6. La réduction de la consommation à la pointe hivernale grâce au soutien de la conversion vers la biénergie, soit au biogaz, à la granule ou au gaz non issu de l’hydrofracturation;
  7. L’instauration d’une cotation énergétique simple et obligatoire lors de la vente ou la location d’un bâtiment;
  8. L’instauration de niveau ambitieux d’étanchéité pour les habitations neuves
  9. Le soutien de la construction hyper-efficace;
  10. La mise en place de mesures techniques pour réduire les maladies liées à la présence des moisissures dans les habitations et logements;
  11. La mise en place de mesures systématiques pour la prévention et l’atténuation du radon.

Consultez le Manifeste dans sa totalité et appuyez les mesures proposées sur le portail web d’Écohabitation : www.ecohabitation.com/organisme/manifeste

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Un promoteur passionné de la conservation
Coops d’habitation en mode développement durable
Le répertoire des entreprises écoresponsables
En vedette au prochain salon Expo Habitation (8-11 février au Stade olympique)

Laisser un commentaire