Fenêtres : l’important, c’est la pose

La maison Edelweiss ne devrait consommer que 15 kWh de chauffage par mètre carré habitable, soit 10 fois moins qu'une maison classique.

La maison Edelweiss ne devrait consommer que 15 kWh de chauffage par mètre carré habitable, soit 10 fois moins qu’une maison classique.

Vous avez beau acheter les fenêtres les plus belles et les plus écoénergétiques au monde, si elles sont mal installées, vous risquez de gâcher votre investissement. Vous devriez d’abord vous soucier d’éviter les fuites d’air, les ponts thermiques, les moisissures et la pourriture, selon l’ancien entrepreneur Mike Reynolds. Partenaire d’Écohabitation, ce consultant en bâtiments écologiques performants, expert des maisons certifiées LEED, a géré le chantier de la maison Edelweiss présentée dans nos pages en automne 2015. Sur son site ecohome.net, il y présente dans des capsules vidéo les détails de cette nouvelle demeure d’Emmanuel Cosgrove, fondateur d’Écohabitation, C’est la première résidence canadienne bâtie en vue d’obtenir la certification LEED version 4.

Voici comment ces deux comparses ont perfectionné l’art de la pose des fenêtres :

• La structure sur laquelle le seuil de la fenêtre est appuyé est pentu vers l’extérieur et recouvert (tout comme le bas des montants) d’une membrane étanche pour drainer toute infiltration d’eau. Toutefois, afin de permettre ce drainage, il est important de ne pas calfeutrer la jonction entre le seuil et l’appui ;

• Le bas des côtés et le dessus (la tête) de la structure de la fenêtre sont également recouverts de solins pour diriger l’eau vers l’extérieur;

• Les fenêtres reposent sur de la laine de roche rigide (ComfortBoard de Roxul) plutôt que sur des blocs de bois afin de ne pas couper les ponts thermiques et créer des infiltrations d’air lorsque le bois sèche. Si vous utilisez des blocs de bois, Mike Reynolds recommande de les enlever une fois la fenêtre vissée dans la structure. Idem pour les cales (« shims ») de cèdre : il ne faut pas visser à travers et ils doivent être retirés une fois la fenêtre fixée.

• Ils ont préféré isoler l’espace entre la fenêtre et la structure avec de la laine ComfortBoard. Contrairement à la fibre de verre, cette laine est insensible à l’humidité et ne elle ne perd pas sa valeur isolante si elle est comprimée ;

• Pour prévenir toute infiltration d’air et d’eau autour des portes et fenêtres, le calfeutrant et le ruban gommé ultra-adhésif Multi-Band de Cosella-Dörken assurent la continuité de la membrane pare-air enveloppant toute l’enveloppe du bâtiment. Aucune fuite d’air n’a été détectée autour des ouvertures durant le test d’infiltrométrie de la maison.

• Aucune mousse isolante de polyuréthane n’a été utilisée à cause des risques de fissure et d’infiltration d’air lorsque le bois de charpente sèche et se contracte. Si vous posez cette mousse autour des fenêtres, assurez-vous d’utiliser le type à faible coefficient d’expansion et scellez toujours le pourtour avec un ruban gommé de qualité comme le Multi-Band (les rubans bas de gamme risquent de décoller avec le temps). « Nous avons déjà vu des maisons très endommagées par la condensation à la suite d’un petit tremblement de terre là ou la mousse était utilisée comme pare-air », souligne Mike Reynolds.

Des portes et fenêtres de qualité, bien installées, vous permettront de réduire les coûts de chauffage et de prévenir les dommages dus à la condensation en plus d’augmenter le confort de votre demeure en hiver. Comme les fenêtres écoénergétiques bien posées sont plus chaudes, vous pourrez vous asseoir près d’elles par temps froid sans ressentir d’inconfort. Et ce d’autant plus que les pellicules métalliques transparentes posées sur les vitrages modernes sont à faible émissivité, ce qui signifie qu’elles ont une grande capacité de réfléchir la chaleur radiante dégagée par les corps chauds dans une maison plutôt que de l’irradier vers l’extérieur.

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Parement de bois : les meilleures pratiques d’installation (réservé)
Fenestration : Michel Fafard fidèle à ses anciens employés
Bientôt une maison Belvedair certifiée Passivhaus?
L’enveloppe de la maison passive Bombardier/Saint-Martin

5 Responses

  1. Claudette Fliesen

    Bonjour,
    je suis avec intérêt vos articles. Pouvez-vous me dire où trouver le calfeutrant + ruban gommé Multi-Band de Cosella-Dorken
    J’habite Laval
    Je vous remercie

  2. J Venne

    Bonjour, dans l’article, vous parlez d’isoler avec la laine de roche ComfortBoard, mais ceci me renvoie à des panneaux rigides (??) Après avoir appelé une quincaillerie, ils me parlent de la laine thermique R14 Roxul ComfortBatt. Est-ce bien de celle-ci que vous parlez?

Laisser un commentaire