Performance décevante des chauffe-eau solaires installés au Québec

L’avenir est à l’installation de chauffe-eau solaires à l’échelle des quartiers, comme ici à Okotoks en Alberta, où la chaleur est stockée dans le sol à longueur d’année. Photo : Mike Ridewood pour Sterling Homes.

Résultats décevants pour les gens qui ont acheté un chauffe-eau solaire subventionné par le gouvernement du Québec : les 23 systèmes testés n’ont économisé en moyenne annuelle que 1215 kWh, « ce qui se traduit en économie moyenne annuelle de 94 $ pour le groupe », relate le rapport de performance final du Laboratoire des technologies de l’énergie d’Hydro-Québec (LTE) préparé pour le Bureau de l’efficacité et de l’innovation énergétiques du Québec.

« Avec un coût installé se situant entre 8 000 et 10 000 $, la période de retour sur l’investissement est supérieure à 75 ans… Les efforts d’innovation touchant les systèmes solaires ne doivent donc pas s’attarder prioritairement à l’amélioration de la performance, mais plutôt à la réduction des coûts d’achat et d’installation. »

Il vaut donc mieux opter pour un récupérateur de chaleur des eaux de douche, bien plus payant!

Rapport complet :

https://maisonsaine.ca/wp-content/uploads/2012/09/Rapport_technique_Chauffe-eau_solaires.pdf Jusqu’à 600 $ est offert en subvention à l’achat d’un Power-Pipe. 

Détails de la communauté solaire Drake Landing, à Okotoks en Alberta, premier système de grande envergure de stockage saisonnier de l’énergie solaire en Amérique du Nord : http://www.rncan.gc.ca/salle-medias/communiques/32a/2010-05/2145

Auteur

Dernières publications


Vous aimeriez aussi
Transition énergétique : de la poudre aux yeux?
Hydro et la spirale de la mort : l’autoproduction solaire tuée dans l’œuf?
Téléchargez gratuitement nos numéros parus de 1994 à 1996
Lectures d’automne 2017

Laisser un commentaire