Retour des subventions fédérales pour la rénovation verte

Par André Fauteux Il faudra faire vite pour profiter des subventions fédérales qui permettent de réduire la facture énergétique en rénovant : Ottawa vient de relancer son très populaire programme écoÉNERGIE Rénovation – Maisons, mais pour à peine dix mois. Le programme est renouvelé pour la période du 6 juin 2011 au 31 mars 2012. Les propriétaires qui améliorent l’efficacité énergétique de leurs maisons, chalets et immeubles à logements peuvent obtenir une subvention pouvant atteindre 5 000 $ par habitation. Les participants réussissent en moyenne à réduire leurs coûts de chauffage d’environ 25 %. C’est une bonne nouvelle car Hydro-Québec prévoit hausser son tarif résidentiel de 2,5 % en 2012 et 2013, puis de 3,7 % par année par la suite jusqu’en 2018 en vertu du dégel du « bloc patrimonial » d’électricité. La subvention moyenne accordée depuis le lancement du programme écoÉNERGIE en 2007 est de 1 376 $. Les travaux admissibles à cette subvention concernent l’isolation, l’étanchéisation, les portes, les fenêtres et les puits de lumière, les systèmes mécaniques (chauffage, climatisation, ventilation et eau chaude), ainsi que la conservation de l’eau. Pour qu’une rénovation soit admissible, il est préférable de choisir des appareils ou des produits haute efficacité, comme ceux qui portent la certification ENERGY STAR. Au chapitre de l’isolation, moins la maison en contient au départ et plus on en ajoute, plus le montant de la subvention est élevé. Les propriétaires qui s’inscrivent au programme doivent commander une évaluation énergétique (coordonnées ci-dessous) qui est réalisée par un professionnel. Celle-ci comprend notamment un test d’infiltrométrie qui mesure le taux d’étanchéité de la maison. L’évaluateur note aussi les niveaux d’isolation de la demeure, ainsi que l’efficacité énergétique de ses principaux appareils et composantes. Il produit ensuite un rapport personnalisé qui inclut la cote ÉnerGuide de la maison et qui recommande les travaux les plus rentables à réaliser afin d’économiser l’énergie. Le montant de la subvention accordée est déterminé en vertu d’une seconde évaluation après rénovations qui confirme les travaux qui ont été effectués et qui permet d’attribuer une nouvelle cote ÉnerGuide à la maison. Au Québec, le programme écoÉNERGIE est administré par le ministère des Ressources naturelles et de la Faune. Celui-ci accorde également des subventions pour l’essentiel des mêmes travaux dans le cadre de son programme Rénoclimat. La première évaluation énergétique coûte entre 149,95 $ pour une maison unifamiliale à 349,95 $ pour un triplex ; la seconde coûte entre 175 $ et 300 $. Pour recevoir la subvention provinciale, un propriétaire doit avoir amélioré la cote ÉnerGuide de sa maison d’au moins deux points et avoir effectué les deux évaluations ainsi que les travaux dans un délai de 18 mois. Toutefois, dans le cas du programme écoÉNERGIE, « les participants ont jusqu’au 31 mars 2012 pour effectuer leurs rénovations, obtenir leur évaluation après rénovations et signer le formulaire de demande », précise le site Web de l’Office de l’efficacité énergétique (OEE). « Toutefois, l’inscription au programme sera fermée aux nouveaux participants sans préavis dès qu’il deviendra évident que la totalité des fonds disponibles sera atteinte. » C’est ce qui s’est produit l’année dernière, à cause de la très grande popularité du programme. La plupart des propriétaires de maison reçoivent un chèque du gouvernement fédéral dans les 90 jours qui suivent l’évaluation après rénovations. Entre avril 2007 et avril 2011, plus de 585 000 maisons ont été rénovées au pays dans le cadre de ce programme qui a accordé 806,5 millions de dollars en subventions. Une telle initiative a permis de réduire la pollution atmosphérique, par exemple, chaque maison a pu réduire ses émissions de CO2 de 3 tonnes à chaque année. « Si vous avez envoyé votre demande avant le 1er avril 2011, et que vous n’avez pas reçu le montant maximal pour votre propriété actuelle, vous pouvez présenter une autre demande pour réaliser d’autres rénovations après le 6 juin 2011, affirme l’OEE. Les propriétaires de plusieurs logements et d’immeubles à logements pourraient recevoir jusqu’à 1 million de dollars. » La Save ecoENERGY Coalition, fondée en mars 2011 pour promouvoir la relance du programme, est évidemment ravie qu’il soit reconduit pour quatre ans. Son porte-parole Jeff Murdock s’est toutefois dit déçu que cette année ce ne soit que pour dix mois. « Une seule année d’extension ne permet pas aux propriétaires de maisons, aux entrepreneurs et aux fournisseurs de profiter de la pleine valeur du programme », dit-il. Selon cette coalition nationale représentant plus de 1 600 entreprises, le programme génère de multiples bénéfices : 2 $ de revenus de taxes et 10 $ d’investissement en rénovations pour chaque dollar payé aux propriétaires après la réalisation des travaux. Le programme crée de l’emploi, combat le travail au noir, favorise l’économie d’énergie, contribue à protéger l’environnement et réduit le déficit fédéral sans aucune dépense publique nette. Montants des subventions accordées pour une maison unifamiliale dans le cadre du programme ÉcoÉnergie Rénovations – Maisons Générateur à air chaud au gaz ou au mazout 375 $ à 790 $ Système géothermique 4 375 $ Système mécanique intégré (air et eau chaude) 1 625 $ Remplacement d’un poêle à bois1 375 $ Remplacement d’une chaudière extérieure à combustible solide 375 $ Installation de cinq thermostats électroniques 40 $ Thermopompe à air ENERGY STAR 500 $ Ventilateur récupérateur de chaleur ou d’énergie 375 $ Chauffe-eau solaire 1 250 $ Chauffe-eau instantané 315 $ Isolation du grenier, toit ou plafond cathédrale 125 $ à 750 $ Isolation des murs extérieurs 125 $ à 1 875 $ Isolation R-20 d’un plancher exposé2 190 $ Isolation de la fondation 125 $ à 1 250 $ Isolation d’un vide sanitaire (murs ou plancher) 250 $ à 1 000 $ Étanchéisation 120 $ ou 240 $ Fenêtres, portes, puits de lumière ENERGY STAR 40 $ par ouverture Conservation de l’eau 65 $ par toilette à faible débit ou double chasse 1. Par un poêle ou foyer au bois homologué CSA-B415.1-M92, un poêle à granules ou un foyer de masse 2. Surplomb (porte-à-faux) ou au-dessus d’un garage non chauffé Pour commander votre évaluation énergétique écoÉnergie/Rénoclimat : 1 866 266-0008 www.oee.nrcan.gc.ca – www.renoclimat.qc.ca

Vous aimeriez aussi
Maison passive Osora : apprendre à la dure (réservé)
La maison passive Ozalée : toujours plus haut (réservé)
Rebuts de chantier : soyez un as du 3RV des CRD (1ère partie) (réservé)
En kiosque : été 2016

Laisser un commentaire